Retour sur la visite d’Arnaud Soirat, Président et Chef de la Direction Rio Tinto Alcan Métal Primaire

Publié le 12 septembre 2014

Nous avons reçu hier la visite d’Arnaud Soirat, Président et Chef de la Direction Rio Tinto Alcan Métal Primaire. Le but de sa visite était de rencontrer les employés et de faire le point sur la situation du site, en terme de santé-sécurité et de performances opérationnelles.

La visite a inclus des revues dans les secteurs Carbone, Electrolyse et Fonderie, avec la présence de la Maintenance pour chacun des secteurs. Dans chaque secteur, les performances obtenues cette année ainsi que nos objectifs ont été présentés et discutés avec Arnaud Soirat, et une tournée sur le terrain a permis de revoir les améliorations apportées sur les risques engins-piétons et les mesures prises sur les échappées belles et risques majeurs.

Une rencontre a eu lieu avec deux représentants de chaque organisation syndicale, puis avec l’encadrement, permettant d’échanger sur la situation du marché de l’aluminium, sur l’avancement de l’approvisionnement en énergie pour Aluminium Dunkerque, et sur la situation de l’usine.

Les points à retenir suite à cette visite sont les suivants :

  • HSE : le baromètre est au rouge et appelle à redoubler nos efforts HSE sur le terrain. Un très bon travail a été fait sur les risques engins piétons, avec l’implication de tous lors de kaizens pour trouver des solutions d’amélioration. Nous avons été encouragés à appliquer la même rigueur et qualité sur d’autres sujets dans l’usine afin d’améliorer de façon significative notre performance en terme de santé-sécurité. La période de changement que nous vivons est propice aux incidents car nous sommes plus distraits et nous devons rester très vigilants.
  • Marche de l’usine : les performances opérationnelles de l’usine sont excellentes et nous pouvons en être fiers.
  • Réduction des coûts : nous devons continuer à trouver des pistes de réduction, les autres sites ont une dynamique qui permet d’avoir des résultats plus rapidement qu’à Dunkerque. Il est important de ne pas rester à la traine pour devenir plus compétitif.
  • Plan de départs volontaires :  Aluminium Dunkerque doit améliorer sa compétitivité afin de pouvoir autofinancer ses investissements de modernisation et de croissance. Nous avons un dialogue social de qualité et nous devons continuer à travailler ensemble à AD pour trouver les solutions pour faire fonctionner l’usine avec moins de personnel et une organisation optimisée.
  • Investissements : Aluminium Dunkerque a bénéficié d’un soutien conséquent au cours de ces dernières années avec des investissements de 150 millions de dollars de 2011 à 2013. Cette année, plus de 20 millions de dollars seront investis à Dunkerque : 40 % de ce montant sont dédiés à des projets de moins de 1 million de dollars qui sont décidés au niveau de l’usine. Nous avons en main un budget important pour garder notre usine à niveau.
  • Energie : De premiers progrès ont été réalisés avec une baisse du tarif Exeltium jusqu’en 2019. Une équipe RTA compétente est en place pour négocier d’autres améliorations au futur contrat en approvisionnement énergétique de Dunkerque. D’autres discussions auront lieu à l’automne.

Nos performances sont essentielles pour faire d’AD l’usine d’aluminium la plus compétitive d’Europe et ainsi pouvoir attirer des investissements de croissance.